"Émerge un corps accord originel. Et au delà de toute séparation la recherche de l’union.
Par effet de surface s’atteint le plus profond,
même si les femmes de l’artiste semblent parfois des égarés, des enfants de la lune.
A travers elles, comme à travers ses poissons bibliques et les remous que l’artiste fixent pour de telles apparitions, de telles gestations
l’artiste inscrit le secret de la vie.
Restent le flot, le tremblement de l’existence.
Résonnent une combustion intime, une adhérence étroite.
Et soudain les yeux sont plus grands que le ventre."


Extrait de la chronique LOIN DU MONDE, DEDANS: KARINE CATHALA par Jean-Paul Gavard-Perret


                    




 
 


   

Pour suivre mes ACTUS Expos, Vidéos et Sons :

Sur FACEBOOK
Sur YOUTUBE
Sur SOUNDCLOUD


INTERVIEW par Julie Menguy



CONFERENCE - De la Victime à la Déesse